Peut-on transmettre la grippe A à nos animaux de compagnie ?

L’université américaine de Kansas State vient de publier une étude selon laquelle l’homme pourrait transmettre la grippe A aux animaux de compagnie, et plus particulièrement les chats et les furets.

En effet, des cas ont été constatés aux Etats-Unis : des animaux sont devenus malades après que leurs propriétaires aient contracté le virus H1N1. Rassurez-vous, aucune preuve n’a démontré qu’un animal pourrait transmettre la grippe A à l’homme. Un laboratoire travaille actuellement à l’élaboration d’un test pour détecter le virus H1N1 chez les animaux.

La transmission de la grippe A de l’homme à l’animal reste très rare. Toutefois, si vous souffrez de la grippe A, contactez un vétérinaire pour vérifier l’état de santé de votre animal.

Lire la suite : Peut-on transmettre la grippe A à nos animaux de compagnie ?…

Le soleil comme remède à la grippe A ?

Le virus H1N1 poursuit sa propagation dans l’hexagone, et particulièrement au Nord du pays, notamment en Ile-de-France.

Le nombre de consultations des médecins est en augmentation ainsi que dans le milieu hospitalier. Au contraire, la Guyane et les Caraïbes voient le virus H1N1 faiblir, tout comme à Mayotte, alors que l’ïle de la Réunion connaît un arrêt total de la diffusion de la grippe.

L’observation réalisée pour la France s’étend au monde entier, puisque l’hémisphère Nord est beaucoup plus touché et encore sensible à la grippe A.

Vous vouliez une bonne excuse pour prendre rapidement des vacances à l’autre bout du monde ? Vous avez trouvé !

Et en attendant de bronzer sous les cocotiers, conservez toutes les précautions requises, avec notamment un gel hydroalcoolique comme le Biocidium Gel+.

Gel hydroalcoolique : Protégez-vous au quotidien

Vous ne souhaitez pas vous faire vacciner contre la grippe A ?

Vous êtes dans l’attente du vaccin ? Gardez quelques précautions importantes face à la propagation du virus H1N1.
Tout d’abord, lavez-vous les mains très régulièrement, avec de l’eau et du savon, pendant au moins trente secondes, ou de préférence avec un gel hydroalcoolique de type Biocidium Gel+, geste rapide qui ne nécessite aucun rinçage. Pensez à bien adopter ce geste après avoir pris les transports en commun, en sortant des toilettes, avant vos repas et lors de toute sortie de votre domicile.

Lire la suite : Gel hydroalcoolique : Protégez-vous au quotidien…

Les pneumologues en faveur de la vaccination contre la grippe A

La Fédération Française de Pneumologie (FFP) incite la population à se faire vacciner contre la grippe A.

Rappelant la prolifération du virus H1N1, le collectif de pneumologues déclare que seule le vaccination pourra freiner l’augmentation des consultations chez les médecins généralistes mais aussi toute hospitalisation (pouvant parfois mener en réanimation ou être à l’origine de décès).

Lire la suite : Les pneumologues en faveur de la vaccination contre la grippe A…

Le pic de pandémie de grippe A atteint dans certains pays

Un récent bulletin de l’OMS précise que certains pays ont atteint le pic de l’épidémie de grippe A (H1N1)

Plus de 6770 décès ont été déplorés à cause de la grippe A dans 206 pays. Le continent américain est le plus touché. L’hémisphère Nord est le plus sensible au virus H1N1 et l’OMS a relevé

des signes précoces de pic épidémique dans certaines régions.

En Europe, c’est en Irlande, au Royaume-Uni, en Belgique et en Islande que le virus H1N1 demeure le plus actif.

Restez vigilants et adoptez toutes les précautions nécessaires. Prenez toujours sur vous un gel hydroalcoolique comme le Biocidium Gel+ pour vous nettoyer les mains sans rinçage.

La vaccination contre la grippe A débute en milieu scolaire

Le 25 novembre a débuté la campagne de vaccination contre la grippe H1N1 en milieu scolaire.

5,3 millions d’élèves sont concernés dans le secondaire (collèges et lycées). Cette campagne est prévue jusqu’au 18 décembre prochain minimum.
Les parents doivent au préalable donner leur autorisation pour que leur enfant soit vacciné. Ils doivent également remplir un questionnaire donnant des précisions concernant l’état de santé de leur enfant et mentionner si des incompatibilités pourraient se produire avec le vaccin.

Lire la suite : La vaccination contre la grippe A débute en milieu scolaire…

Grippe A : la campagne de vaccination débute !

C’était il y a quelques jours que commençait officiellement la campagne de vaccination contre la grippe A.

Comme il était prévu, elle débute par le personnel hospitalier. Suivront ensuite, par ordre de priorité, les femmes enceintes, l’entourage des nourrissons de moins de six mois et les nourrissons de six à 23 mois avec des facteurs de risque. Quant aux autres citoyens, ils pourront commencer à se faire vacciner après les vacances de la Toussaint soit, début novembre. Bien sûr, le vaccin contre la grippe H1N1 n’est pas obligatoire, mais il est fortement recommandé. 3 000 établissements accueilleront la campagne de vaccination. Alors qu’une seule dose du vaccin est suffisante pour immuniser une personne, par mesure de précaution, 1,5 million de doses du vaccin produit par GlaxoSmithKline seront néanmoins administrées en deux injections, dans un premier temps. La France a commandé 94 millions de doses du vaccin contre la grippe A auprès des groupes Sanofi, Novartis, GlaxoSmithKline et Baxter. Pour que le vaccin agisse et protège l’organisme, il faut environ trois semaines.

Lire la suite : Grippe A : la campagne de vaccination débute !…

Grippe H1N1 : la prudence est de mise

Le virus H1N1 continue à inspirer de l’inquiétude parce qu’il n’agit pas exactement comme la grippe saisonnière et parce qu’il n’affecte pas les mêmes groupes que la grippe saisonnière

explique Gregory Hartl, porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé.

Dans la majeure partie des cas, les personnes qui ont attrapé la grippe A ne présentent pas de symptômes graves. Mais contrairement à la grippe saisonnière, qui peut se révéler dangereuse pour les personnes âgées, la grippe H1N1 peut-être plus agressive pour des personnes à la santé fragile et chez de jeunes adultes en bonne forme. On estime actuellement le nombre de décès causés par la grippe A à 4 735 dans l’hémisphère Nord. La France, quant à elle, a enregistré 33 décès depuis le début de la pandémie. Récemment, une jeune femme contaminée par la grippe A, est décédée à Marseille. La victime est morte des “suites d’une longue maladie après un séjour de 48 heures à l’hôpital”. Un bébé de onze mois, touché également par le virus H1N1 est également décédé, à Paris. L’enfant avait une pathologie cardiaque sévère et la grippe H1N1 a aggravé sa situation.

Lire la suite : Grippe H1N1 : la prudence est de mise…

Le vaccin contre la grippe A encore plus efficace que prévu

Précédemment, nous avions évoqué une étude réalisée par un laboratoire mexicain selon laquelle le vaccin contre la grippe saisonnière aurait une certaine efficacité contre le virus de la grippe H1N1.

Les scientifiques auraient en effet remarqué qu’il était bien moins probable d’attraper la grippe A lorsque l’on était déjà vacciné contre la grippe saisonnière. Les autorités sanitaires françaises ont cependant émis des doutes quant aux résultats de cette étude, déclarant que “Ces données n’ont pas de fondements scientifiques”. Précédemment, une étude canadienne avait, elle, conclu que les personnes vaccinées contre la grippe saisonnière étaient davantage sujettes au virus H1N1… Difficile de s’y retrouver. Une chose est sûre, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a récemment débuté. Celle contre la grippe A commencera bientôt. Néanmoins, il est conseillé lorsque le vaccin contre la grippe H1N1 sera disponible, de ne pas faire les deux en même temps. Le vaccin saisonnier devra être fait en premier, puis environ trois semaines après, le vaccin pandémique suivra. Ce dernier sera d’ailleurs efficace au bout d’une seule dose car son efficacité dépasse les attentes, le virus n’ayant pas muté depuis son apparition au Mexique, en avril dernier.

Lire la suite : Le vaccin contre la grippe A encore plus efficace que prévu…

Vaccin contre la grippe A : l’hémisphère Nord, premier servi

La grippe se développe plus rapidement durant l’hiver.

Nous essayons de faire en sorte que les premières livraisons débutent en novembre. L’idée est de commencer par les pays de l’hémisphère Nord

explique le Dr Marie-Paule Kieny, directrice de l’initiative pour la recherche sur les vaccins à l’OMS.

L’Organisation mondiale de la santé a prévu d’envoyer dès le mois de novembre de nombreux vaccins contre la grippe A aux pays les plus pauvres. Le virus a, pour le moment, causé la mort de 4 500 personnes dans le monde. Le Dr Kieny a également confirmé qu’une seule dose serait finalement nécessaire pour que l’organisme soit immunisé conte la grippe H1N1.

Lire la suite : Vaccin contre la grippe A : l’hémisphère Nord, premier servi…

agence web Fbtech
Vente en ligne de produits en hygiènes médicale hygienes.com