Grippe H1N1 : la prudence est de mise

Le virus H1N1 continue à inspirer de l’inquiétude parce qu’il n’agit pas exactement comme la grippe saisonnière et parce qu’il n’affecte pas les mêmes groupes que la grippe saisonnière

explique Gregory Hartl, porte-parole de l’Organisation mondiale de la santé.

Dans la majeure partie des cas, les personnes qui ont attrapé la grippe A ne présentent pas de symptômes graves. Mais contrairement à la grippe saisonnière, qui peut se révéler dangereuse pour les personnes âgées, la grippe H1N1 peut-être plus agressive pour des personnes à la santé fragile et chez de jeunes adultes en bonne forme. On estime actuellement le nombre de décès causés par la grippe A à 4 735 dans l’hémisphère Nord. La France, quant à elle, a enregistré 33 décès depuis le début de la pandémie. Récemment, une jeune femme contaminée par la grippe A, est décédée à Marseille. La victime est morte des “suites d’une longue maladie après un séjour de 48 heures à l’hôpital”. Un bébé de onze mois, touché également par le virus H1N1 est également décédé, à Paris. L’enfant avait une pathologie cardiaque sévère et la grippe H1N1 a aggravé sa situation.

Lire la suite : Grippe H1N1 : la prudence est de mise…

agence web Fbtech
Vente en ligne de produits en hygiènes médicale hygienes.com