Rester prudent face à la grippe A

Si le virus a causé la mort de 29 personnes, en France, depuis son apparition, la grippe A reste pourtant bénigne sur le plan médical.

Ne me dites pas qu’on en a trop fait parce que c’est peut-être parce qu’on en aura trop fait qu’on aura évité une catastrophe
Marc Danzon, directeur de la section européenne de l’Organisation mondiale de la santé depuis dix ans, et médecin de formation, suit avec attention l’évolution de la grippe H1N1 dans l’hémisphère nord.

Cependant, le risque de mutation vers un virus plus agressif semble toujours possible. D’où l’importance de redoubler d’attention alors qu’une seconde vague de grippe H1N1 pourrait bientôt apparaître.

On sait que c’est un virus qui se dissémine rapidement, qui ne touche pas les mêmes populations que celles de la grippe saisonnière, et qui aujourd’hui n’est pas méchant, explique Marc Danzon.

Les pays se préparent au mieux en commandant des vaccins, pour une campagne de vaccination qui devrait débuter fin octobre. Néanmoins, les manières diffèrent. Au Danemark, par exemple, seules les populations à risque devraient être vaccinées tandis qu’en France, le vaccin contre la grippe A sera disponible pour tous.

Lire la suite : Rester prudent face à la grippe A…

agence web Fbtech
Vente en ligne de produits en hygiènes médicale hygienes.com